PAPER MOON

28 septembre 2010

Hello Guys and Dolls,

Pour bien commencer cette rentrée…comment dire…un peu tardive,  je vous propose de découvrir un film au doux nom de  » Paper Moon ». Dirigé en 1973 par Peter Bogdanovich. Le film fut tourné en noir et blanc suite au conseil d’Orson Welles. Bogdanovich a bien fait , c’est trés beau. Pitch. 1930, un certain Moses Pray, arnaqueur à la petite semaine, se retrouve à l’enterrement d’une ancienne maîtresse ( oui, celle avec qui on couche..). Il découvre alors  l’existence de la petite Addie, 9 ans. On lui demandera d’escorter cette dernière chez une vieille tante. Moses accepte. Il va s’ensuivre un road movie pas banal. La petiote, fumeuse  invétérée, s’avère être une arnaqueuse de première . D’ailleurs, elle pourrait aussi bien donner du fil à retordre à Moses, que lui servir de complice idéale. Durant tout  le film La question plane,  Addie est-elle la fille de Moses? Rien n’est moins sur… Dans le rôle du tandem infernal, Ryan O’Neal et sa fille Tatum O’Neal.  Tour de force pour celle-çi,  qui remportera à 10 ans seulement  un Oscar pour sa toute première apparition à l’écran. Malheureusement,  la carrière de la jeune Tatum ne décollera jamais.  Au fil des ans, le père et la fille ne cesseront  d’alimenter la presse people avec leur déboires. La rumeur raconte que Ryan en a toujours voulu à sa fille de lui avoir « volé » son Oscar. Last but not least, on n’oublie pas de mentionner la super Madeline Kahn,  égérie comique des anées 70-80 et  accessoirement muse de Mel Brooks, qui assure dans le rôle de  la prostipute au grand coeur . A voir…et vite !

One Response leave one →
  1. septembre 30, 2010

    Oh j’avais oublié ce film génial.
    Découvert un soir tard sur la TCM. J’étais impressionnée par le jeu de cette toute jeune actrice, si dur et si présente. Elle perce vraiment l’écran.

    ;-)

Leave a Reply

Note: You can use basic XHTML in your comments. Your email address will never be published.

Subscribe to this comment feed via RSS